مصنف تحت : ,

La version française suivra

"We are all Laila" is an initiative to devote a day, annually, to speak up about the problems facing oppressed women in the Arab region. On that day, bloggers publish posts under the title of "We are all Laila" to raise awareness and discuss the concerns of women in Arab societies. The idea started with a group of female bloggers, led by "Lasto Adri", "Bent Masreya", "Shaimaa", "Arabesque" and "Epitaph." Despite the fact that "We are all Laila" was founded by bloggers from Egypt, the founders assure that it is for all Arab women in general and not only Egyptians.

"We are all Laila" day was first held on the 9th of September 2006.

The beginning

In August 2006, "Lasto Adri", an Egyptian blogger, proposed the idea to a group of Egyptian female bloggers. It was well received by them, and they immediately started spreading it among other bloggers and preparing for the first day, even though the title for the event had not been selected yet.


Choosing the Name (Nomenclature)

The name "We are all Laila" was chosen for the day, by adopting the name of the heroine of the novel "The Open Door", Laila.The novel was written by the Egyptian novelist "Latifa El Zayyat". In "The Open Door" Laila represents every Egyptian girl who suffers oppression and injustice in the Egyptian Eastern society during the time of the Suez Canal Crisis, when Egypt was attacked by Israel, The United Kingdom and France. The novel also features Laila's struggle with the community to prove the importance of the role of women in this society. The organizers confirm that the oppression Laila goes through, throughout the novel, is not so different from the current status of women in Arab societies today.

"We are all Laila" Days

Day One
The first "We are all Laila" day was held on the 9th of September 2006, where many Egyptian and Arab bloggers participated. It was well-received among Egyptian blogs, and the reactions have been collected and displayed in the main blog of this link.

Day Two
Preparations for the second "We are all Laila" day were made, and it was held exactly one year after the first day. One of the main objectives of the second day was getting other parties involved in discussing problems related to women and society. It was proposed to invite men, allowing them to express their points of view regarding women-related problems in society. A small set of questions was developed for participants, initiating discussions related to topics such as "Laila and Society," "Laila's status compared to that of men," "Laila and The Media," and "Steps for Change."

Day Three
The third "We are all Laila" day was postponed. Instead of being held on the usual date on the 9th of September, it was held on the 19th of October 2008, giving a time extension and allowing the invitation to more men and women to participate in the day to take its course.

Where we stand from men

The organizers of the "We are all Laila" confirm that the event is not against men, but instead it aims at shedding light on oppression and other problems faced by women in the region. Such problems are not the creation of men alone, but women have contributed to them as well. They strongly emphasize that the main purpose of "We are all Laila" day is to direct public attention to these problems in an attempt to resolve them and change the way society deals with similar problems.

**********

"Nous sommes tous Laila" est une initiative annuelle. Elle consacre une journée pour parler de la situation et des problèmes de la femme arabe parfois, si ce n'est souvent, opprimée. Durant cette journée, des blogueurs publient des billets sur leurs blogs sous le titre "Kolenlaila" afin de sensibiliser et de débattre de la situation de la femme dans les pays arabes. Cette initiative a été lancée par un groupe de blogueuses sous le leadership de “Lasto Adri“, “Bent Masreya“, “Shaimaa“, “Arabesque” and “Epitaph”. Malgré le fait que "kolenalaila" a été lancée par des blogueurs égyptiens, mais les fondateurs assurent que cette initiative est destinée à toutes les femmes arabes en général et pas seulement égyptiennes.

La première journée Kolenalaila a été tenue le 9 septembre 2006.

Les débuts
En Août 2006, “Lasto Adri“, une blogueuse égyptienne, a proposé l'idée à un groupe de blogueuses égyptiennes. L'idée a été bien reçue et ce groupe a immédiatement commencer à la propager auprès d'autres blogueurs afin de préparer la première journée. A ce moment là, aucune dénomination n'avait été choisie pour le projet.

Le choix de la dénomination
La dénomination "Nous sommes tous Laila" a été choisie pour qualifier cette journée. Cette dénomination se réfère au nom de l'héroïne de la nouvelle “The Open Door“, Laila, écrite par “Latifa El Zayyat“.
Dans cette nouvelle, Laila représente la jeune fille égyptienne qui souffre de l'oppression et de l'injustice de la société égyptienne durant la crise du Canal de Suez où l'Egypte avait été attaquée par La France, La Grande Bretagne et lsrael.
La nouvelle traite également du combat de Laila au sein de la communauté afin de monter l'importance du rôle de la femme dans la société. Les organisatrices et les organisateurs de cette journée veulent, à travers l'oppression de Laila dans cette nouvelle, démontrer que les femmes arabes dans nos sociétés actuelles subissent la même oppression.

Les journées "Nous sommes tous Laila"

Journée 1
La première journée "Nous sommes tous Laila" s'est tenue le 9 septembre 2006, où ont participé plusieurs blogueurs arabes. La journée avait été bien reçue parmi les blogs égyptiens et les réactions ont été rassemblées et publiées dans le blog principal, ils sont consultables sur ce lien.

Journée 2
La deuxième journée s'est tenue exactement une année plus trad, le 9 septembre 2007. L'un des principaux objectifs de la deuxième journée était d'impliquer d'autres parties dans la discussion concernant les femmes et la société. Il a été proposé d'inviter des hommes afin que ceux-ci donnent leurs opinions à propos des problèmes liés à la place de la femme au sein de la société.
U certain nombre de questions a été posé afin d'initier le débat. Des thèmes comme "Laila et la société", "Le statut de Laila et celui des hommes", "Laila et les médias" et "Mesures pour le changement".

Journée 3
La troisième journée "Nous sommes tous Laila" s'est tenue le 19 octobre 2008 et a vu plusieurs femmes et hommes participer à cette journée.

Les organisatrices de l'initiative "Nous sommes tous Laila" affirment que celle-ci n'est pas dirigée contre les hommes. Elle vise à sensibiliser et mettre sous la lumière du jour l'oppression et les problèmes que subissent et rencontrent les femmes dans la société arabe. Ces problèmes ne sont pas du fait des hommes seulement, mais également du fait des femmes elles-mêmes. Les organisatrices insistent fortement sur le fait que la journée "Nous sommes tous Laila" est destinée à poser les problèmes sur la place publique dans l'intention de changer la perspective par laquelle ces problèmes sont traités ainsi que la recherche de solutions à ces problèmes au sein de notre société.

This website uses IntenseDebate comments, but they are not currently loaded because either your browser doesn't support JavaScript, or they didn't load fast enough.

اضف تعليق